Olivier Lange qui vient de Lausanne a suivi l'expérience du "Couteau-toast d'Evariste Galois" (Besançon 2003) et devient ici : le "personnage en quête d'un groupe"
Il va devenir le scribe attentif de l’expérience.

Quelques extraits de son journal en rappel de la première semaine :

Mercredi 05 07

Récit de Gatti à propos de son engagement chez les parachutistes SAS britanniques après son évasion du camp de la Baltique ( et la parabole du saut – devenu celle du saut sur la page blanche : le risque de l’écriture)Comment combattre sans armes (l’histoire du casse de banque fait par son groupe au maquis avec une poire à lavements « pour faire peur »…)

Les mots, c’est ce qui identifie l homme dans son aventure L’arbre se nourrit de quoi : de son dialogue avec le ciel

Camille venue de Montpellier (prépare un travail sur les écritures collectives et l’écriture de Gatti) pose la question des « Qui je suis » et des « A qui je m’adresse » - ces textes personnels qui ouvraient les expériences précédentes) Instrument de travail ? autre chose ?, Gatti explique l’origine de ces textes - à partir du travail avec des jeunes venus d’histoires souvent très lourdes. Poignant mais difficile.

« Ça prend du temps. J’essaie ici de les remplacer par les chants - les origines de chacun. Comment éviter de se laisser enfermer dans des unités de sens ? : religion, mahtématiques… Et l’importance de la formulation de Niels Bohr : la complémentarité des réalités, des langages, des concepts – et des équations ? - c’est vers quoi il faut tendre.

Intervention de Marina sur son travail. La complémentarité dans les mathématiques ( Gödel, Hilbert…)
Définir le déterminisme de Gatti : chaque langage possède une parcelle de vérité et les mots ont une signification différente selon le contexte. ( et la convocation comme « témoin » de la panthère Rina (Voir « Envoyé spécial dans la cage aux fauves »)…




lien permanent

Vendredi 07 07

Le groupe ouvrier qui représente ici les constructeurs du décor, ceux « dont on ne parle jamais…)

– Gatti enchaîne sur l’histoire de l’ouvrier communiste de st Paul d’Ejaux qui fit évader Cavaillès un soir de réveillon.

Le théâtre – devenu chez nous celui du Roi soleil, puis de la bourgeoisie et de la critique : le « peuple » ? au poulailler…et le Roi au milieu du 7è rang fauteuil qui va devenir celui du critique …

Finalité marchande .

RFI enregistre.

Le soir : Projection de l’Enclos

lien permanent

Samedi 08 07

Discussion sur la construction des cathédrales.

Giordano Bruno et ses deux asinités.

Que veut dire la musique pour Cavaillès : le récit de l’arrestation de Lautmann , l’ami, dans la Basilique de saint Sernin- l’orgue qui s’est mis soudain à jouer, et le chant des lamentations de Jérémie – marquant l’arrestation . Etait ce un signal pour prévenir les résistants ? Un signal pour la gestapo, mystère
Le chant qui a donné le signal de l’arrestation , en plein service , était les lamentations de Jérémie – que Gatti nous a chanté, en puisant dans ses souvenirs d’enfant de choeur quand il était au petit séminaire.

lien permanent

Mardi 11 07

Gatti met le travail en place. Il énonce les groupes et propose que les groupes se reforment non par nationalité, mais par affinités ou équilibre du pont de vue de l’écriture : "Chaque groupe doit devenir une petite planète autonome. Que chaque groupe désigne celui qui deviendra l’interlocuteur privilégié avec le texte . pas un chef de groupe mais un responsable du sens à faire circuler à l’intérieur du groupe, entre les différentes langues, et les différents niveaux de compréhension possibles du texte" - qui pour certains est une sorte de météorite… Nous ne sommes pas dans une logique de distribution. Vous êtes beaucoup plus nombreux que prévu. Donc il faut que l’écriture s’adapte à vous, se nourrisse de vous et vous que vous adaptiez à l’écriture – sans compter les répliques "…


Explication du rôle du groupe "hors groupe" celui des Spectateurs: "vous êtes là pour intervenir quand vous ne comprenez pas". Explique la "fiction" de la brasserie Carlsberg - brasserie qui a été le mécène de Niels Bohr le physicien et lui a permis de mener les recherches qui débouchèrent sur l’énoncé des principes de la physique quantique.

L’histoire du " voyage touristique sur le massacre de la baleine" vient d’un article que Gatti vient de trouver dans un hebdomadaire.

Reprise de la lecture Chacun doit inventer son destin de personnage ; Gatti lit les didascalies- les répliques sont lues par les groupes.

Reprise du thème des Arbres et de leur dialogue avec l’univers (.

Journal d'Olivier Lange :"...au maquis , pendant les interminables heures de veille la nuit, je lisais Gramsci aux arbres de la forêt de la Berbeyrolle, qui a abrité les tous premiers maquisards pendant l’hiver 1942-43" – NB :et où ont été arrêtes par les GMR le petit groupe dont Gatti faisait parti )
Un poème sur l’Arbre a été déposé sur sa table, écrit par Camille (de Montpellier)
GATTI : Pourquoi revenir continuellement sur le camp? " Parce que mon premier amour y est mort … Et parce que la destruction programmée de " peuple du livre " dépasse le génocide ou l’écrasement des vaincus, ou les guerres de religion, les inquisitions. C’est le signe de notre modernité : la techno science de l’anéantissement non seulement des corps – mais des mots à travers celui d’une pensée."

Explication de ce qui va devenir le prologue de la pièce : "vous êtes accrochés,collés dos à des mots – ici ce sont les miens : Ce sera une banderole sur le mur auquel vous serez adossé : "les groupes d’Evariste Galois à la recherche des combinatoires de Rabbi Aboulafia", mots qui vont être affichés et dont vous devez vous arracher".

Olivier apporte le chant allemand – chant rock des années 7O. La justification du choix : c’est un chant que nous avons choisi pour pouvoir parler des résistants allemands, venant des brigades internationales ) et dont personne ne parle.
Arrêt conflictuel qui s’enflamme autour de la réplique –donnée au groupe ouvrier – sur les orchestres des jeunes qui mettent le feu aux banlieues. Confusion entre une réplique endossée par un groupe, qui a sa logique et l’auteur. Shakespeare traîné en procès pour les crimes de Titus Andronicus ou de Macbeth…..
Est évoquée la maladie moderne : celle d’un "politiquement correct" qui rend et bavard et sourd.
Comment retrouver des repères pour lire ce qui se passe ; "Sortir de la dualité attaque défense. Enjeu de votre génération"
Il faut sortir des enchaînements de pensée.

Citation de Bartolomeo Vanzetti :écrivant dans sa prison de Charlestown dans le couloir de la mort où il attend d’être électrocuté face aux désastres qu’il voit se dérouler dans le monde : montées des fascismes en Italie en Allemagne, l’Urss totalitaire, guerres en Amérique du sud, crise sociale aux Usa, discriminations, criminalité… "l’homme est fait pour vivre pauvre et avoir le temps et la liberté de se forger une pensée – une pensée d’univers…"

lien permanent

Mercredi 12 O7
Mercredi 12 O7

Journal d'Olivier Lange (extraits)
Gatti : Qu’est ce que nous tentons ici : écrire un Opéra du silence autour de Jean Cavailles et des rencontres avec la musique qui ont marqué son itinéraire : (les sonates jouées par sa mère, la réponse à la Gestapo revendiquant Beethoven comme parrainage ; l’arrestation de l’ami Lautmann dans la Basilique Saint Sernin)

Gatti poursuit ; La question de la musique qui a pu être utilisée comme soutien et accompagnement des plus basses œuvres me pose problème.ou plus justement : pour moi, la musique n’existe pas. Existe la musicalité . Besoin de vérifier. Signification du mot « orchestre ».

Saisir l’univers à partir des relations où se retrouvent les propositions de Gatti

Par delà le bien et le mal ? Qui juge ? La vie ? la mort…


Deuxième conflit autour de la citation du poète soufi Halladj , condamné à la mort par torture et crucifixion par l’Islam officiel au X siècle : "je ne reproche qu’une chose à Mahomet : c’est d'être un mauvais poète". Le groupe algérien s’enflamme.

lien permanent

(chantgrec.mp3) Jeudi 13 07

Traduction du chant grec :

L'Hirondelle est unique et le printemps coute cher

Pour que le soleil revienne il en faut du travail

Il faut que des milliers de morts travaillent sur les roues

Il faut que les vivants donnent leur sang.

Mon Dieu contremaître, tu m'as muré dans les montagnes

Mon Dieu contremaître, tu m'as enfermé dans la mer

Jeudi 13 07

Des textes sur Hallaj et le soufisme ont été mis à disposition, ;
Le travail reprend
Répétition du chant grec (Marina)


Précisions sur le rôle des cathédrales : l’héritage de la résistance cathare de la famille de Cavaillès, les compagnons qui construisirent les cathédrales, les conflits entre les ordres mendiants soutenant les « confréries spirituelles « indépendantes des hiérarchies cléricales ; Liens avec le monde du travail devenu le monde ouvrier. Et des dérives.

Définition du rôle du groupe des artefacts : "vous êtes les éléments de contrôle de la musique,(clef de portée, bémol, dièse, partitions, etc.) vous prenez sur vous les Indications musicales – et l’organisation de l’occupation de l’espace du spectacle
Dites vous bien que le réel est une plaisanterie – et une mauvaise plaisanterie…Vous devez donner vie à cette pièce avec votre corps. "
Est signalé parmi les films disponibles - d’un film espagnol sur l’aventure des athénées libertaires espagnols.

Le soir : Projection du film « Les combats du jour et de la nuit » tourné en 1989 dans la Maison d’arrêt de Fleury Merogis.

(journal d’Olivier – extrait)
Gatti : J’entrais dans l’histoire des autres…-
Un des personnages du film dit : lui nous a apporté la liberté, nous l’égalité » et tous ensemble la fraternité.
Pas un safari culturel avec des détenus…
Ne pas entrer dans le personnage – qui est le meurtre du personnage
Signification très profonde de ce Combat de l’ombre et de la Lumière
La protestation par l’écriture

lien permanent

Vendredi 14 07
Vendredi 14 07



Le grand platane qui jouxte le pavillon Bretagne s’est mis à craquer, puis l’eau s’est mise à couler le long de l’écorce . Le groupe des Sibériens qui était assis dans son ombre - s’est écarté , alerté. Et l’arbre s’est cassé en deux ,d’un coup. Il a lâché prise… avec ses feuilles et ses oiseaux.


Journal d’Olivier - extraits


Il y a eu aujourd’hui, deux départs de gens qui s’étaient trompés de lieu et de projet. .
Le platane est tombé ce soir
Que faire ? Confiance
Einstein écrivait : "Pourquoi se soucier du futur ? Il vient à moi à la vitesse de la lumière… "
A partir de ce jour , les Arbres de Ville Evrard,témoins permanents et incontournables vont entrer silencieusement, et encore invisibles , dans ce récit.
Avant d’en parler, rechercher la liste des noms, et l’histoire des arbres de Ville Evrard,. Question de politesse … Le jardinier en chef est en vacances. Il va falloir attendre pour dépasser l’énumération "touristique" : platanes, tilleuls, cèdres, acacias (du japon) , frênes…

lien permanent

Dimanche 16 07

Gatti reprend le récit.
Chaque langue est essentielle .
Rencontre– fondatrice pour lui – avec le théâtre chinois et Mao . A la question : « c’est quoi,pour vous le théâtre – Mao me tend une feuille blanche et me dit : répondez qui s’adresse à qui – et votre pièce est écrite... »
Journal d’Olivier(extrait)
Qui s‘adresse à qui- … pour les des détenus de droit commun de Fleury-Mérogis. La page blanche – et en même temps la rencontre avec l’acteur de l’Opéra de Pékin Meil an fang … porteur et de la révolution chinoise – et de la tradition millénaire de ce théâtre Gatti met en question le « du passé faisons table rase » de l’Internationale. Travail sur les chants. Les groupes se forment.

lien permanent

Dimanche 19 juillet

La signification du chant grec (chanté par Marina – sens du chant grec et la place de la Grèce dans notre civilisation occidentale La Grèce, la seule à avoir des dieux à l’image de l’homme, sans clergé. Une liberté ? En tous les cas, la naissance de la pensée philosophique, non théologique. (Le mythe de Prométhée,qui vole le feu – donc l’outil face à la quête du signe , de l’idéogramme - le voyage du Singe - chez les Chinois)
Lecture du texte d’Amel l’Algérienne –« Haine, disparaissez ».

Journal d’Olivier.(extraits)


" Après les qui je suis, c’est comme si nous ne nous reconnaissions plus".  

lien permanent