Gatti x X

Gatti multiplié par X : le podcast sur les oeuvres d'Armand Gatti

RSS » iTunes »

Les treize soleils de la rue St Blaise : 1/10. L’atelier d’écriture.

10-02-2022

Cette pièce est le reflet gattien de l’atelier d’écriture qu’il a mené avec les habitants du 20e arrondissement Dans son livre Jean-Louis pays note : « une trentaine de volontaires d’origines et professions diverses sont confrontés en présence d’un magnétophone. Ils échangent leurs impressions sur l’urbanisme, la militance, le tiercé, les problèmes de la femme, les computers, la résistance, l’insatisfaction ouvrière, les vacances… Tout autour, inlassable comme la mer, venaientt battre les événements du jour : le Vietnam, la guerre israélo-arabe. « Pour moi dit Gatti c’était le vertige. Essayer de rentrer dans le quotidien des gens qu’on ne connaît pas, étudier leurs visages, leurs mains, leurs regards,leurs rides, leurs gestes qui semblaient toujours dire ce quelque chose de plus que leurs paroles ne voulaient pas exprimer… Comment tirer une pièce d’une telle abondance ? Parfois c’était le gouffre. Je me souviens des visages de glace confrontés à une certaine lecture, me laissant l’impression de n’être plus qu’un épouvantail au milieu d’une plaine d’ hiver. Parfois aussi c’était la phrase miracle, le poète Maximin, antillais répondant à la question : que voulez-vous être ? Moi ? Un soleil. Il y en eu 13 au bout du compte ». Le dispositif pensé par Gatti pour cette pièce est très visuel. Il imaginait sur le plateau 13 comédiens pour jouer les personnages et 13 autres pour jouer leurs soleils. Ce que n’essaya pas de faire le metteur en scène Guy Rétoré. En fait les 13 soleils de la rue Saint-Blaise sont le premier dispositif d’écriture de Gatti où il objective que tout ce qu’il y a sur le plateau naît des feuilles de papier, ici de l’atelier d’écriture. C’est le seul réel. Un réel de papier qui peut aussi bien devenir une idée vertigineuse que finir dans la corbeille à papier Ce dispositif prendra beaucoup d’ampleur par la suite dans la pièce la Naissance où les guérilleros sortent de la corbeille de papier. Dans le livre La Parole errante où la corbeille à papier recèle la quintessence de l’écriture. Cette première partie est une façon de présenter les différents soleils et les logiques qui vont naître de ces papiers écrits posés sur la table de l’atelier écriture de Mademoiselle Blanc Les participants à ce travail sont : Niakate Lassana, Jemma Saïdi, Belkaïd Rachid, Dominique Habib, Déborah Portnoi, Lyl Pizzale, Dominique Rios, Audrey Layris-Verges, Karine Souci, Jean Marc Luneau, Orélien Pereol et l’atelier son de La Parole errante.

Catégories | Les treize soleils de la rue St Blaise

Télécharger

Type de fichier : MP3 - Taille : 13,78MB - Durée : 14:56 m (128 kbps 44100 Hz)



Cette année, c’est l’année de l’anniversaire de la Commune de Paris. Avec un groupe qui avait travaillé avec Armand Gatti avant sa disparition et dans ce contexte de confinement nous nous sommes réunis pour essayer de faire vivre ce texte les treize soleils de la rue Saint-Blaise et de lui donner vie en l’enregistrant. Ce travail commencé en 2021 va déborder sur 2022. Il prendra la forme de 10 épisodes que l’on pourra écouter sur Internet. Un nouvel épisode toutes les semaines.

Ce podcast est aussi disponible sur Deezer, Spotify, Google Podcasts, Podcast Addict et Stitcher
Lien pour abonnement via un logiciel (Itunes, Gpodder...) :
https://www.armand-gatti.org/podcast/feed.xml