Gatti x X

Gatti multiplié par X : le podcast sur les oeuvres d'Armand Gatti

RSS » iTunes »

Les treize soleils de la rue St Blaise : 5/10. Hantés par la Commune.

09-03-2022

Quelque chose continue à battre ?   Quand Gatti se lance dans l’écriture des 13 soleils de la rue Saint Blaise, c'est l'année de l'anniversaire de la Commune de Paris. Il a déjà commencé à écrire un des trois scénarios que la télévision lui a commandés . Et le fait que ce projet se déroule sur le terrain des trois quartiers rouges oblige d'une certaine façon à poser la question :  « que peut la Commune pour les habitants de ces quartiers ? Le héros de la Commune Eugène Varlin que les personnages de la pièce invoque  se retrouve dans au moins deux autres œuvres  de Gatti avec  toujours la même dimension : les aiguilles  de la montre de Varlin doivent pouvoir indiquer  la direction à suivre. En 1987 (20 ans après) dans le texte du scénario le poème cinématographique et ses pronoms personnels, EugèneVarlin est toujours présent entouré des mêmes questions.   « La butte Montmartre  — L’Internationale s’y écrit prématurée. Celle avec le trajet d’Eugène Varlin, responsable précisément de l’Internationale des travailleurs, arrêté à Cadet sur dénonciation d’un prêtre, et torturé par les Versaillais presque sur la Butte où il a été fusillé. Écrasant son supplice, le Sacré-Cœur de Montmartre y a été érigé. Des éboueurs basanés ou noirs — Chaque jour recommence – avec cinq continents au rendez-vous, silhouettes internationales d’une bataille toujours fantôme. Chaque jour recommence avec une guerre civile dans laquelle entrer. Autres travailleurs de la rue. — Une fois la guerre civile rallumée, d’autres métiers viendront s’y aventurer. Le lieu d’exécution de Varlin (musique) — Mis contre le mur, l’homme de l’Internationale s’affaisse. Il faut l’attacher sur une chaise pour que les chassepots puissent faire face. Moins une exécution que douze coups de grâce. L’officier ajoute le treizième. Mais quelque chose continue à battre, comme si rien ne s’était passé. L’horloge du métro Cadet — C’est la montre (celle des révolutions). Sur le boîtier, une inscription : « À Eugène Varlin, les éboueurs reconnaissants. » Jean Magne. — Première tentative de vêtir les personnages de temps écrit. L’aube à Pigalle avec les bennes. — Quelle autre montre pourra répondre (ou a-t-elle pu déjà répondre) si ce n’est celle qui marque le lever du jour pour les balayeurs. Le moment de la bataille, de scénario en scénario, change d’identité. Mais l’enjeu reste le même ».   Mais l’enjeu reste le même ! En 1967 où 1987 , c’est toujours l’épiphanie des migrants et des exilés que Gatti convoque.   Les participants à ce travail sont : Niakate Lassana, Jemma SAÏDI,  Belkaïd Rachid, Dominique Habib, Déborah Portnoi,  Lyl Pizzale, Dominique Rios, Audrey Layris-Verges, Karine Souci, Jean Marc Luneau, Orélien Pereol et l’atelier son de La Parole errante .

Catégories | Les treize soleils de la rue St Blaise

Télécharger

Type de fichier : MP3 - Taille : 8,97MB - Durée : 9:48 m (128 kbps 44100 Hz)



Cette année, c’est l’année de l’anniversaire de la Commune de Paris. Avec un groupe qui avait travaillé avec Armand Gatti avant sa disparition et dans ce contexte de confinement nous nous sommes réunis pour essayer de faire vivre ce texte les treize soleils de la rue Saint-Blaise et de lui donner vie en l’enregistrant. Ce travail commencé en 2021 va déborder sur 2022. Il prendra la forme de 10 épisodes que l’on pourra écouter sur Internet. Un nouvel épisode toutes les semaines.

Ce podcast est aussi disponible sur Deezer, Spotify, Google Podcasts, Podcast Addict et Stitcher
Lien pour abonnement via un logiciel (Itunes, Gpodder...) :
https://www.armand-gatti.org/podcast/feed.xml