Gatti x X

Gatti multiplié par X : le podcast sur les oeuvres d'Armand Gatti

RSS » iTunes »

Les treize soleils de la rue St Blaise : 7/10. Le temps des poubelles.

23-03-2022

BROUSSE. — Du fond des poubelles de l’Histoire, dans lesquelles nous entrons, a déjà commencé le premier jour de la résistance des soleils de la rue Saint-Blaise. L’institutrice vient de lancer en l’air les textes des participants de l’atelier et très concrètement, on peut penser que les textes ont fini à la poubelle. C’est le premier écrit où Armand Gatti fait le lien entre des manuscrits et une poubelle. Ce thème en le changeant de nom, en le faisant passer de poubelles à corbeille à papiers va devenir dans le livre La parole errante le lieu où les mots et l’écriture échappent à tout déterminisme comme dans les 13 soleils, les mots des participants de l’atelier d’écriture commencent une nouvelle aventure en atterrissant dans des poubelles. En prenant quelques citations de la Parole errante, on sent mieux ce que Gatti essaye de mettre en place dans les 13 soleils de la rue Saint Blaise avec cette dramaturgie des poubelles-corbeilles 1/ Corbeille à papiers : la grande aventure de la nuit des signes « Notre scène [disent les mots], c’est toujours une écritoire. Elle a été conçue pour que nous existions. Des pages blanches nous accueillent. Le plus souvent, et selon l’humeur, elles nous entrainent dans la grande aventure de la nuit des signes : la corbeille à papier. » 2/ Corbeille à papiers : seul lieu de leur liberté. « Parce que, s’inventant une prise du Palais d’Hiver à l’intérieur-même de leurs écritures, les mots (parfois par chapitres entiers) se sont présentés devant la corbeille à papier – seul lieu de leur liberté ». 3/ Corbeille à papiers : le début du paradis perdu. — Là où conduisent les mots libertaires : la corbeille à papier ! Réveillés de leurs verticales à ramages, les mots anarchistes approuvent : — Justement, la corbeille à papier est le début du paradis perdu... — Le début seulement ! 4/ Corbeille à papiers : être lavé du pêché d’exister. Entrer dans la corbeille à papier c’est être lavé du péché d’exister. Les mots, malgré des logiques ou des inspirations différentes, s’y retrouvent essentiels, ils ne font pas carrière. Point, par eux, n’est encouragé le cannibalisme d’un jeune auteur ou la décrépitude d’un vieux. Ils vivent de cette différence qui ne donne jamais accès à la société spectaculaire et marchande. Ils seront ignorés de tous, sauf dans le monde quantique et ses perspectives. Les participants à ce travail sont : Niakate Lassana, Jemma SAÏDI, Belkaïd Rachid, Dominique Habib, Déborah Portnoï, Lyl Pizzale, Dominique Rios, Audrey Layris-Verges, Karine Souci, Jean Marc Luneau, Orélien Pereol et l’atelier son de La Parole errante

Catégories | Les treize soleils de la rue St Blaise

Télécharger

Type de fichier : MP3 - Taille : 13,72MB - Durée : 14:59 m (128 kbps 44100 Hz)



Cette année, c’est l’année de l’anniversaire de la Commune de Paris. Avec un groupe qui avait travaillé avec Armand Gatti avant sa disparition et dans ce contexte de confinement nous nous sommes réunis pour essayer de faire vivre ce texte les treize soleils de la rue Saint-Blaise et de lui donner vie en l’enregistrant. Ce travail commencé en 2021 va déborder sur 2022. Il prendra la forme de 10 épisodes que l’on pourra écouter sur Internet. Un nouvel épisode toutes les semaines.

Ce podcast est aussi disponible sur Deezer, Spotify, Google Podcasts, Podcast Addict et Stitcher
Lien pour abonnement via un logiciel (Itunes, Gpodder...) :
https://www.armand-gatti.org/podcast/feed.xml